Travailleuse

Chantale Bélanger

 « Tu commences sur une machine, tu finis sur une machine », voilà comment Chantale Bélanger résume ses 40 ans de carrière dans la couture. Elle sait qu’il n’y a pas d’avenir dans cette profession, ni pour elle ni pour ses collègues qui débutent. Malgré ces conditions précaires, elle aime toujours autant son métier, et l’exerce toujours avec autant d’investissement et de cœur, même proche de la retraite. Autour d’elle, elle voit beaucoup de jeunes travailleuses qui ne parlent pas la langue et que personne ne prend soin de former correctement, si bien que les conditions de sécurité se dégradent. Travailler sur ces machines pour un salaire de misère devient alors dangereux. Certaines cumulent aussi les jobs pour sortir un salaire décent, mais n’ont plus aucune place pour leur vie et leur famille, et s’épuisent physiquement et moralement. 

Écoutez les témoignages de Chantale

EP. 4

C’est bien de valeur

EP. 5

Pelleter par en avant

Êtes-vous à risque dans votre organisation ?