Des questions ?

Ici, vous trouverez rapidement des renseignements aux questions que vous
pourriez avoir sur les risques psychosociaux et la websérie Ça va mal
à’shop. Vous ne trouvez pas les réponses que vous cherchez ou avez besoin de
plus de précision ? N’hésitez pas à communiquer avec nous

Oui. La Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) oblige les employeurs à s’assurer que leur milieu de travail est exempt de danger qui peuvent porter atteinte à l’intégrité physique et psychique des travailleurs et des travailleuses. 

Les questions sont tirées d’une étude de l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ), qui se base sur des questionnaires reconnus en la matière. Les résultats obtenus sont donc valides et devraient être pris avec sérieux. 

L’employeur a un droit de gestion qui lui permet de déterminer l’organisation du travail. Toutefois, cette organisation du travail ne doit pas porter atteinte à l’intégrité physique et psychique des personnes. Aussi, il est possible qu’une convention collective encadre l’organisation du travail et limite le pouvoir de l’employeur. Consulter votre syndicat. 

Le programme d’éducation de la FTQ offre plusieurs formations en santé et sécurité du travail qui couvre les risques psychosociaux et favorise une prise en charge par le milieu du travail. Il y a aussi des formations offertes par l’INSPQ. Informez-vous. 

Tous les employeurs ont l’obligation d’assurer un milieu de travail qui ne porte pas atteinte à l’intégrité physique et psychique des personnes. Si votre employeur refuse d’agir alors qu’il y a présence de risque, contacter votre syndicat ou porter plainte à la CNESST en composant le 1-844-838-0808 option 1.  

Depuis le 6 avril 2022, tous les établissements doivent avoir mis en place le régime intérimaire en santé et sécurité du travail. Ces nouvelles modalités prévoient l’implication des travailleurs et des travailleuses dans la prise en charge de la santé et la sécurité du travail, avec du temps de libération obligatoire, et ce, que vous soyez syndiqué ou non. 

Pour en savoir plus

En matière de prévention de la santé et la sécurité au travail, c’est la partie II du Code canadien qui s’applique dans votre milieu de travail et les mêmes principes s’appliquent de façon générale. Consultez votre syndicat pour en savoir plus. 

Pendant longtemps, les relations entre le travail et la santé ont été étudiées au masculin. Pourtant, les femmes et les hommes ne sont pas confrontés aux mêmes enjeux ni aux mêmes risques, notamment en matière de risques psychosociaux, ou toutes les femmes ne sont pas exposées de la même façon. Les femmes appartenant à un groupe en quête d’équité (femmes racisées, femmes autochtones, femmes en situation de handicap, femmes LGBTQ2+, etc.) ont des risques encore plus élevés. 

Les femmes sont exposées à une combinaison de plusieurs risques psychosociaux de façon plus importante que les hommes, et c’est vrai dans la plupart des catégories socioprofessionnelles. Les femmes ont généralement un environnement moins adapté, et elles sont généralement plus exposées aux tensions au travail. Ces tensions réfèrent à la combinaison d’une faible latitude décisionnelle, une faible autonomie et une forte charge psychologique. De plus, les femmes continuent de subir, dans une large part, des discriminations en raison de leur genre et du sexisme au quotidien. 

©2022. Tous droits réservés.